Comme à chaque année, l’Association Information & Management (AIM) organise une conférence internationale afin de rassembler la communauté des chercheurs et praticiens en management et systèmes d’information à travers le monde. La 23ème édition de cette conférence a eu lieu du 16 au 18 mai 2018, à Montréal. Le comité scientifique chargé de l’organisation de l’AIM 2018 est composé de professeurs-chercheurs issus d’universités prestigieuses de Montréal, à savoir,  McGill (Desautels Faculty of Management), Concordia (John Molson School of Business),  HEC Montréal et l’ESG UQAM.  D’autres universités européennes composent le corps professoral international de recherches en technologies d’informations et management, telles que l’Université Dauphine Paris, l’EM Strasbourg, ou encore l’IMT Atlantique.

 

Les membres du comité scientifique, comptant parmi eux Simon Bourdeau, Guy Paré et Laurent Renard, ont choisi Rouge On Blue et, plus particulièrement, Lionel Pardin pour diriger la conférence d’ouverture de l’AIM 2018.

L’objectif de l’AIM est de sélectionner et laisser présenter les recherches scientifiques les plus avancées dans le domaine du management et des nouvelles technologies. Plus de 400 chercheurs ont soumi un article et seulement une vingtaine d’entre eux ont eu la chance de présenter leurs avancées scientifiques (cadre théorique, recherches, nouvelles méthodologies ou autres) les plus pertinentes à l’AIM 2018. Lionel Pardin et les invités ont notamment eu l’occasion de visiter le LAB UQAM spécialisé en nouvelles technologies et IOT / Internet des objets.

 

C’est donc dans ce contexte que Lionel Pardin a présenté la conférence intitulée  : Originalité, créativité et projets hors normes, que devient la planification stratégique en 2018 dans le monde des entreprises ?

Durant la dernière année, la fréquence et la profondeur des innovations (intelligence artificielle, concurrence mondialisée, blockchain, Internet des objets, nouveaux canaux de distribution, etc) sont telles que les industries et organisations sont de plus en plus déstabilisées et on les comprend. Les recettes traditionnelles ne fonctionnent plus vraiment. Autrefois, l’exercice de planification stratégique était relativement standardisé, annuel et fiable. Il pouvait être fait une fois par an et était alors valable pour 5 ou 7 ans. Tout fonctionnait à des rythmes bien plus lents qu’aujourd’hui. Jadis, les changements ne transformaient pas l’organisation en profondeur et ne touchaient qu’aux sphères plus superficielles des organisations. Mais ce temps est révolu.

 

Dans le domaine de la planification stratégique, Rouge On Blue a par conséquent développé une toute nouvelle méthodologie basée sur la transdisciplinarité et la co-création avec ses clients. Cette nouvelle approche est orientée sur le design thinking,  la recherche et le développement et permet aux exécutifs des organisations de repenser en profondeur leur positionnement de marque, vision et parfois même modèle d’affaires. La résultante de ce type d’exercice permet non seulement d’établir une nouvelle vision et cible pour les organisations mais également la création d’un portfolio de projets (généralement de 20 à 70 projets de tout ordre) constituant une véritable feuille de route pour les entreprises. C’est cette approche qui a été présentée durant la conférence de l’AIM, où elle a été couronnée de succès.

 

Récemment les clients suivants de Rouge On Blue ont réalisé ce type d’exercice en planification stratégique ‘’agile’’ dont :

  • Behaviour Business Solutions et ses propres clients : comment ré inventer la relation entre un assuré et son assureur en exploitant habilement les capacités en gaming

  • Keatext : comment se repositionner dans l’univers des start-ups quand on est un expert en intelligence artificielle permettant l’interprétation des réactions et l’analyse instantanée de l’opinion des consommateurs

  • MBAM et sa fondation : Comment ré inventer complètement la relation entre les membres d’un musée et l’expérience offerte. Cet exercie réalisé en 2015 a notamment mené à la refonte complète du programme de loyauté du MBAM, son branding, son marketing et aussi la création de 4 cercles prestigieux https://www.infopresse.com/article/2016/9/21/fidelisation-2-0

  • MBAM : comment offrir une expérience inusitée dans l’univers de l’éducation lorsqu’on est un musée physique et qu’on souhaite mettre les oeuvres d’arts au coeur des cours et de la pédagogie de toutes les écoles du Québec. Ce projet co-réalisé par l’équipe de l’éducation du MBAM et l’équipe de Rouge On Blue connaît un énorme succès au niveau local et international : www.educart.ca

Suite à cette conférence HEC AIM 2018, la direction des systèmes d’information de HEC Montréal a confié l’enseignement du cours de la transformation numérique, du programme HEC de la maîtrise, pour l’hivers 2019 à Lionel Pardin. Ce cours de maîtrise est offert aux étudiants en stratégie TI, management et commerce électronique et permettra, durant 14 sessions de trois heures chacune,  d’approfondir tous les aspects économiques, sociaux, technologiques et humains de la transformation numérique.

 

Cette conférence est offerte sous forme de séance-atelier d’une durée de 3 heures aux entreprises. Si vous êtes intéressés, veuillez nous contacter!